Ca y est nous y sommes ! Le gagnant du concours international d’architecture 2016, organisé par le comité de direction de la Tour Montparnasse, a été dévoilé. Le 19 septembre dernier, c’est donc le projet de l’équipe française Nouvelle AOM qui remporte la compétition, en finale face à Studio Gang.

Une bonne nouvelle pour nos architectes français maintenant en charge de la rénovation intérieure et extérieure de la tour de 210 mètres, désormais âgée de 44 ans.

Et disons-le, il est grand temps pour l’ancien plus haut building d’Europe de se refaire une beauté car les temps ont changé et Paris aussi. La ville Lumière souhaite donc remettre aux goûts du jour celle qui chaque année accueille 1,2 millions de visiteurs et abrite de nombreuses entreprises.

Mais cette volonté de tout changer n’est pas apparue par hasard. La transition énergétique et les nouveaux besoins et usages en matière de confort et de conformités sont à la base de ce projet et ont conduit à une idée très précise de ce que deviendra la nouvelle Tour Montparnasse. En effet, écologie et innovation étaient les maitres mots de la charte établie pour les participants du concours.

©Nouvelle AOM

Même si sur les 7 projets finaux sélectionnés, tous remplissaient les critères avancés, c’est bien l’équipe Nouvelle AOM qui a su se démarquer par son projet écologique et techniquement novateur.

Les architectes Chartier-Dalix, Franklin Azzi, Harbel et le Bihan ont imaginé une Tour attractive. Un parvis totalement repensé afin de proposer un espace « vert » et ouvert pour que public et professionnels puissent se mélanger dans un cadre esthétique.  Plusieurs bars et restaurants seront à disposition, du 1er au dernier étage, donnant la possibilité aux plus téméraires d’entre vous d’aller boire une bière au sommet de l’édifice. L’idée est de dynamiser au maximum cette nouvelle Tour qui gardera bien sûr son aspect d’hébergeur d’innovations, avec de nombreux bureaux toujours alloués aux entreprises.

©Nouvelle AOM

Mais la grande force du projet de nos français se trouve dans la dimension écologique de celui-ci. En effet c’est une véritable prouesse technologique qui attend nos architectes car cette nouvelle Tour Montparnasse sera partiellement autonome en énergie. D’autre part la présence d’un jardin suspendu et d’une serre géante confirme la volonté de faire apparaître la tour comme le symbole de la transition écologique.

Une serre géante ? Oui et accrochez-vous celle ci sera positionnée au sommet avec 18 mètres de hauteur supplémentaire, portant la tour à 228 mètres, de quoi vous passer l’envie de grimper aux arbres.

Le coût de ce projet hors du commun est estimé à plus de 300 millions d’euros. Mais rassurez-vous le financement sera pris en charge par des fonds d’investissement privés.

La ville de Paris espère que « le phare aimé des parisiens » sera terminé pour les JO 2024 ce qui laisse 7 ans à la Tour pour retrouver de sa superbe.