Mis en ligne sans presqu’aucun tapage publicitaire ni médiatique, la nouvelle série originale de Netflix, Atypical, a pourtant de quoi donner envie de sourire avec une première saison disponible depuis le 11 août dernier. Entre comédie et drame, voilà un nouveau coup d’essai réussi pour le géant du streaming.

Face au nombre grandissant de séries annulées par la société au cours des derniers mois (on a encore des sueurs lorsqu’on pense à Sense 8), il est intéressant de voir qu’elle n’a pourtant rien perdu de son génie créatif et continue sans cesse à nous séduire avec de nouvelles productions.

©Adam Rose / Netflix

Et c’est cette fois-ci avec Atypical que notre coeur s’est emballé. La série nous raconte la vie de Sam, un jeune autiste de 18 ans bien décidé à prendre sa vie en main et à trouver l’âme soeur. Cette quête d’amour, d’indépendance et de liberté va alors bouleverser toute la famille entière et servir parfaitement un récit qui joue de ses différentes facettes.

Drôles, tendres, attachants. Durs, réels et douloureux. Les 8 épisodes que comporte la saison 1 nous transportent dans un univers fait de premières expériences, de doutes, de déceptions mais également de réussite en suivant les aventures d’une famille à la recherche de normalité.

©Netflix

Pourtant, existe-t-elle vraiment ? La série tire son épingle du jeu en interrogeant au fil de l’histoire et de manière plus ou moins comique la notion de normalité. Autiste ou non, chaque personnage traverse des périodes difficiles, des questionnements intérieurs qui sont finalement plus du ressort de l’humain que d’un quelconque trouble mental.

Une mère trop possessive, un père fuyant, des adolescents en quête d’identité et un trouble mental qui ne s’avère finalement pas le véritable centre du désordre. Interprété avec précision par un casting sélectionné à la perfection, les héros de cette série nous rappellent alors l’importance de la famille, de la tolérance et du respect de chacun.

Une comédie-dramatique forte, bienveillante et nécessaire qu’on vous conseille vivement de foncer regarder.


Saison 1 à découvrir ici