C’est sur la colline de Belleville, à cinq minutes à peine de la sortie du métro Jourdain, qu’a fleuri il n’y a même pas un mois un nouveau repère qui ravira les amateurs de gastronomie éco-responsable et de bonne humeur : Les Nouveaux Sauvages.

©COCY

Lorsqu’on pénètre dans l’antre de ce restaurant du vingtième arrondissement, difficile de ne pas être immédiatement séduit par l’ambiance qui y règne. Bambous, petits poivrons, cagette et un large bar en bois se fondent parfaitement sur un fond bleuté qui donne soudainement envie de s’assoir… pour ne plus jamais repartir.

Immédiatement, c’est avec le sourire et l’entrain des patrons Charlotte et Kévin que vous vous installez tranquillement dans cet caverne du bien manger et du bon vivre. Car ici, seul des produits frais et issus de petits producteurs vous sont servis dans l’assiette comme dans le verre et croyez nous: on voit tout de suite la différence.

L’Equipe © Stephane Bahic

Des planches de charcuterie-fromage au magret de canard en passant par le velouté de betterave et sa chantilly de roquefort tout est sujet au goût chez Les Nouveaux Sauvages, notamment grâce aux plats concoctés par la chef Sabrina Fauda-Rôle. A tel point qu’on comprend que, plus que la folie des patrons c’est bien dans la bouche que la sauvagerie prend place !

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 2h du matin, le menu du restaurant ne cesse d’évoluer au fur et à mesure des arrivages et des disponibilités des producteurs. Ainsi, vous continuerez à être surpris à chacune de vos visites par la carte qui bien que changeante, garde sa ligne directrice:  le délice.

©COCY

En plus des plats qui donnent l’impression d’être à la maison (mais en beaucoup mieux tout de même), le restaurant compte également devenir un véritable repère pour les habitants du quartier en proposant des rendez-vous mensuels et hebdomadaires à ses clients via un brunch le dimanche et des soirées pour faire la fête (préparez-vous bientôt pour la Sauvageonne). De plus chaque dimanche soir, Les Nouveaux Sauvages compte mettre en place une Soirée des Oubliés qui proposera un happy hour prolongé le dimanche soir pour les travailleurs de la restauration dont les week-ends sont très souvent les lundis et mardis.

Sauvagerie, folie culinaire et petits prix (un panier moyen entre 12-15€), voilà un tout nouvel arrivant du vingtième qui compte bien retourner le quartier avec une bienveillance et une gentillesse extrême !

On est déjà fan de ce nouveau QG et on dit longue vie à ce restaurant qui sera bientôt dans toutes les bouches (au sens propre comme au figuré).


Suivre Les Nouveaux Sauvages sur Facebook et Instagram

12 place du Guignier, 75020 Paris