Depuis le 29 juin et pour célébrer la chaleur de l’été comme il se doit, notre cher Sergeant Paper accueille jusqu’à la fin de la semaine les oeuvres de l’illustrateur Quentin Monge. Au programme, on se rafraichit les yeux tout en palliant au ciel gris qui vient de s’installer sur la capitale. 

Parce que oui, « Endless Summer » n’a pour but que de vous inviter au voyage et à la farniente. On prend donc un aller simple direction L.A, sa chaleur et ses plages, pour une ambiance Palm Springs et une immersion dans l’univers acidulé de l’illustrateur parisien. Après David Hockney, Quentin Monge fait lui aussi la part belle aux piscines et aux palmiers pour nous embarquer dans une balade estivale et colorée à travers une trentaine de séries limitées sur papier. Ciel bleu infini, chaleur écrasante, soleil brûlant, et jolies silhouettes qui cherchent la fraicheur au bord de l’eau, il ne nous en fallait pas plus pour nous donner envie d’éteindre l’ordinateur et de quitter la ville, valises sous le bras ! 

Bercé par les teintes estivales de Saint Tropez, l’artiste capture les ondes colorées de son enfance pour nous les offrir en guise de parenthèse estivale. Et c’est un travail efficace alliant habillement, palette graphique, dessins figuratifs, ciseau et feutre qui nous transporte vers les contrées de la côte-est américaine.

Pour un avant goût des vacances qui se profilent, on n’hésite donc pas à plonger jusqu’à samedi (29 juillet) dans l’ambiance de Quentin Monge. 


Sergeant Paper 

« Endless Summer » Quentin Monge

jusqu’au 29 juillet 2017

38 rue Quincampoix, Paris