Uriner. Jusque là vous aviez tendance, naïvement, à penser que ce liquide plus ou moins jaunâtre n’avait pour seule fonction que d’éliminer les déchets de votre corps avant, pendant et après une bonne soirée. Et si les plus ingénus d’entre vous connaissaient également les bienfaits du liquide chaud en cas de piqure de méduse ou  de vive (oui, c’est bientôt les vacances!), saviez vous que votre urine est en réalité bien plus qu’un simple remède ! En effet, faire pipi pourrait très bientôt changer la face du monde. Découvrez l’urinetricité.

Eolienne, panneau solaire et maintenant… urine. Grâce à des piles microbiennes inventées en 2015 par une équipe de chercheurs de West of England, il est en effet possible de produire de l’énergie rien qu’en vous soulageant et cela a un nom : l’énergie pipi ou l’urinetricité.

Vraiment ? Et bien oui, des batteries contenant des microbes amateurs d’urine sont placées au fond d’un urinoir. En se nourrissant d’urine, ces microbes se développent, augmentent et produisent alors de l’énergie capable d’éclairer des petites pièces ou encore de recharger votre portable. Ainsi cela permet de créer de l’électricité à partir du geste le plus banal de votre quotidien.

Cependant afin de produire assez d’électricité, des litres d’urine doivent être déversés sur les piles microbiennes. Mais où peut-on donc trouver des milliers de personnes, regroupés et allant régulièrement aux toilettes ? Dans les festivals bien sûr, où l’envie de pipi règne en maitre largement décuplée par la quantité de bière absorbée. Voilà pourquoi les chercheurs ont décidé de tester le concept en juin dernier au festival Glastonbury en Angleterre. Si les résultats ne sont pas encore communiqués, force est de constater que l’idée à de quoi séduire.

 

Et l’utilisation de l’urinetricité (mot à sortir en soirée, pour se la péter un peu avant d’aller aux toilettes) s’imagine également dans des endroits reculés tels que les camps de réfugiés ou les zones dévastées, qui manquent régulièrement d’électricité. Il serait également prouvé qu’en passant sur ces piles microbiennes, l’urine serait également débarrassée en grande partie de ses agents pathogènes. Ainsi, en plus de produire de l’énergie, ces batteries pourraient désinfecté l’eau et ainsi éviter certaines maladies qui lui sont liées.

Alors désormais, avant de faire votre petite commission, remerciez votre corps et votre urine. Et si vous avez parfois des coups de mou (on parle du moral !) dites vous que votre simple pipi est capable de vous éclairer !