Si vous ressentez du stress à l’idée de reprendre votre travail dites vous que cette semaine sera plus belle, lumineuse et riche que la précédente !  Comment ? Il a été maintes fois prouvé que la musique avait un effet positif sur notre cerveau et facilite notamment la production de dopamine, permettant de réduire notre pression artérielle. C’est la raison pour laquelle on a choisi, chaque lundi,  de vous faire un peu de bien en vous concoctant une sélection des albums de la semaine (ou EP) à écouter dans le métro, la voiture, la douche ou encore au bureau… Pour que votre semaine se déroule avec délice jusqu’à dimanche prochain.

Arigato Massaï

Horizons (EP)

Dès les premières notes de Later, les beats dansants et entrainants d’Arigato Massaï envahissent l’oreille pour notre plus grand plaisir. Les deux producteurs français nous offrent un EP aux multiples couleurs et horizons, qui sent bon la chaleur et la détente. Bercé par une musique lumineuse, on se laisse donc entrainer au fil des collaborations dont le duo est particulièrement friand. Flo Malley, Anna Madison, Tessa B., Schérazade, chacun des artistes présents sur Horizons vient apposer sa marque sur les productions d’Arigato Massaï pour cinq titres parfaits, du doux Dreams à l’enivrant Breathe.


Amber Mark

3.33 am (EP)

Jeune musicienne new-yorkaise, Amber Mark avoue s’être inspirée de ses nombreux voyages en Inde, Allemagne ou encore aux USA, pour écrire ses chansons. Une influence que l’on ressent particulièrement dans son premier EP 3.33 am grâce aux mélanges de hip-hop  jazz, cool, musique indienne et d’éléctro qui nous emmènent dans son univers tantôt mélancolique, tantôt joyeux. 3.33 am, c’est avant tout une déclaration d’amour à sa mère décédée il y a deux ans, mais aussi l’extériorisation de la douleur que cette perte lui a provoquée. Mais, malgré ce côté mélancolique, ce que l’on garde en tête une fois les sept morceaux de l’EP écoutés, c’est avant tout une modernité et un style plutôt funk entraînant. 3.33am résonne indéniablement comme l’une de nos découvertes favorites du moment. On ne peut que souhaiter à Amber Mark de continuer sur cette voie !


Tepr

Inquisifunk (EP)

Pour ceux qui ne s’arrêtent jamais, qui ont le diable au corps, pour qui rester de marbre et immobile est un enfer: continuez à faire la fête ! Et pour l’occasion voici un EP qui devrait vous aider à vous défouler sur le dancefloor, votre ligne de métro ou dans la douche (on ne juge pas). Avec Inquisifunk, le producteur Tepr nous livre quatre morceaux à l’énergie folle dont les sonorités ne cessent de venir percuter votre esprit, titillant doucement vos envie de déhanchement. DJ depuis ses 17 ans, producteur, compositeur, Tepr est un artiste polyvalent que l’on vous conseille vivement d’écouter !


Polo & Pan

Caravelle (Album)

Cette sensation d’être les pieds dans l’eau, les orteils enfoncés dans le sable… Ça ne peut être que Polo & Pan. Bonbon acidulé, délicieusement rythmé, tout est à prendre dans leur nouvel opus Caravelle. Fermer les yeux, se rafraîchir dans un Pays Imaginaire, bronzer sur une Plage isolée, voilà ce que nous propose le duo français sur plus de douze titres qui ensoleillent gentiment l’esprit. Rencontrés derrière les platines du Baron à Paris, Polo & Pan prodigue depuis quelques années déjà des vibes solaires au coeur d’une musique intemporelle et singulière. Et avec leur premier long format, notre coeur chavire, une nouvelle fois.


Leslie Clio

Purple (album)

La première chose que l’on peut dire sur cet album, c’est que le titre n’a pas été choisi au hasard… Pour certains, le pourpre incarne la féminité, l’émancipation et l’indépendance. Et avec Purple, Leslie Clio a choisi d’évoquer sa propre émancipation et sa nouvelle liberté (avec notamment And I’m Leaving). La chanteuse parle également d’amour, de chagrin (But It Ruins Me), tout en nous racontant la solitude (Darkness Is A Filler). Dans ce troisième album, on retrouve Leslie Clio dans un registre plus moderne et audacieux. Son exil à Hawaï lui a permis de revenir très en forme, avec une certaine confiance en elle que l’on retrouve dans la maturité de ses titres pop, soul.


Oliver Saf

 Aux murmures de l’aube (EP)

La puissance des paroles liée à une instrumentalisation saisissante et submergeante : voici la recette du nouvel opus d’Oliver Saf. « Aux murmures de l’aube » s’écoute comme l’on écouterait une histoire, guidé par ce narrateur au flow rapide qui nous donne l’impression de courir sans cesse, après la vie, ou contre elle parfois. Le regard avisé, l’esprit affuté, Oliver Saf dessine des tableaux musicaux où se mêlent amour et violence sur fond de rock-électro terriblement efficace. Dès le premier titre, « J’étouffe », l’artiste nous entraine, nous prend aux tripes, pour ne plus nous lâcher.