On doit avouer que ça nous amuse toujours autant d’utiliser les filtres Snapchat et nouvelles applications pour transformer notre visage ou celui de nos proches… Mais les utiliser sur des oeuvres historiques, il fallait oser ! Concepteur digital pour le magazine anglais Empire, Olly Gibs s’est découvert une passion pour une toute nouvelle activité : redonner le sourire aux plus tristes oeuvres du Rijksmuseum, grâce à FaceApp.

Depuis plusieurs semaines, l’application FaceApp connaît un véritable succès auprès des internautes. Son but : métamorphoser le visage de l’utilisateur à partir d’une photo. Vous pouvez tout aussi bien rajeunir que découvrir votre visage avec quelques rides en plus, retrouver un sourire béat lors de vos mauvais jours, où encore répondre à cette question existentielle : à quoi ressembleriez-vous si vous étiez né du sexe opposé ?

Lors de sa visite au Rijksmuseum d’Amsterdam, Olly Gibbs a eu la formidable idée de tester cette application sur ses oeuvres préférées. Réputé pour sa vaste collection de peintures et de sculptures du siècle d’or néerlandais, il faut avouer que certaines pièces du musée manquent cruellement de bonne humeur…

Mais à peine eu-t-il le temps de partager le résultat sur Twitter que déjà le phénomène devenait viral. Certaines photos ont atteint plus de 10 000 retweets. Un concept qui a fait sourire plus d’un utilisateur du réseau social (nous aussi d’ailleurs), jusqu’à atteindre le musée lui-même !

Face à l’ampleur de ses tweets, Olly Gibs a dû avouer que l’idée ne venait pas de lui, mais de sa petite amie :

Vous en voulez plus ? On vous comprend, mais ne vous en faites pas, Olly Gibbs envisage déjà de réitérer l’expérience. Et pourquoi pas une petite visite dans notre beau Musée du Louvre ? En tout cas, cette histoire nous aura fait bien rire et continuera probablement de nous faire sourire pendant un bout de temps !


Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur celui qui a réussi à redonner le sourire à ces oeuvres d’art, rendez-vous sur son site !