Si vous ressentez du stress à l’idée de reprendre votre travail dites vous que cette semaine sera plus belle, lumineuse et riche que la précédente !  Comment ? Il a été maintes fois prouvé que la musique avait un effet positif sur notre cerveau et facilite notamment la production de dopamine, permettant de réduire notre pression artérielle. C’est la raison pour laquelle on a choisi, chaque lundi,  de vous faire un peu de bien en vous concoctant une sélection des albums de la semaine (ou EP) à écouter dans le métro, la voiture, la douche ou encore au bureau… Pour que votre semaine se déroule avec délice jusqu’à dimanche prochain.

Juveniles 

Without Warning (album) 

Les premiers amours, les premières fois, il y a dans la musique de Juveniles une innocence et une naïveté qui nous transportent immédiatement dans nos jeunes années (même si l’on est pas si vieux). Bouffée d’air frais, l’album nous entraine, nous fait danser et nous séduit avec une incroyable facilité. S’en découle alors une envie de lâcher prise, d’aimer et de se laisser porter. Un second album produit par Joakim et à l’image du premier : réussi. Et pour ceux qui auront envie d’en découvrir plus pourront découvrir le groupe sur scène le 6 avril à Rennes et le 7 avril à Paris.


John Milk

Paris Show Some Love (Album) 

Changement d’heure pour léger changement de style. Si en ce printemps, la bonne humeur s’invite dans les esprits et sur les visages grâce au soleil, elle s’invite dans vos oreilles cette semaine grâce à un dénommé John Milk. L’artiste lyonnais nous inonde d’un groove bien senti dans ce nouvel album résolument plus soul et hip-hop. Paris Show Some Love offre des titres travaillés et lumineux qui habillent à la perfection cette toute nouvelle saison qui s’annonce joyeuse et fleurie. L’album parfait pour ce début de semaine ensoleillé.


Pacific Shore 

Wild Times (EP) 

Fermez les yeux un instant, imaginez des paysages lointains, des ambiances presque aquatiques et laissez vous guider par l’univers mélancolique et enveloppant de Pacific Shore. Après deux albums et un EP, le trio est de retour avec un voyage initiatique en quête du bonheur. Avec des sonorités parfois soul mais également très électroniques, on plonge la tête la première dans ces six morceaux d’une beauté étrange. A l’image des titres d’ouverture et de clôture, ce nouvel EP s’empare de votre esprit et le berce de tendres mélodies pour vous offrir un moment gracieux et suspendu. Particulier et génial. 


John and the volta

Low life (Album) 

Autre John, mais cette fois-ci bordelais.  John and the Volta avait déjà accaparé notre attention il y a quelques temps avec le titre onirique Bad Dreams. Essai transformé puisque l’album est une véritable pépite musicale, à la fois terriblement sensuelle et follement enivrante. Comme une caresse à trois heures du matin, telle une virée nocturne en neuf parties, Low Life se révèle être un album aussi lancinant que dansant, révélant ainsi tout le potentiel de ce projet porté par Jonathan Ducasse qu’on a déjà hâte de voir sur scène le 3 mai prochain au Pop Up du Label à Paris.

1 2