Le soleil revient peu à peu et avec lui, les prémisses du printemps qui annoncent… l’été ! Oui, on s’avance énormément mais disons-le les hausses des températures et la chaleur des rayons sur le visage réchauffent le coeur de chacun. Et si certaines journées ont parfois tendance à remettre au goût du jour la grisaille et les nuages, on vous a trouvé le clip parfait pour vous évader dans des contrées arides et lumineuses. Et c’est Clem Beatz qui s’en charge !

Réalisé par Alexandre Brisa (Mirage Studio), le nouveau clip du producteur français nous emmène à travers le désert et ses mirages. Dans un décor majestueux, on suit les errances d’un jeune nomade à la poursuite d’une ombre inconnue. Ambiance post-apocalyptique mais lumineuse, la musique se juxtapose parfaitement aux acrobaties de l’acteur principal Abel Djilali.

Tourné entre la dune du Pilat et le parc naturel Bardenas Reales en Espagne, la texture n’est pas sans rappeler fortement le monde orangé de Mad Max. Dans cette course poursuite folle et sableuse, on pourchasse ses fantômes, ses rêves. Comme une boucle temporel, on se demande finalement si ce n’est pas soi-même dont on est tous à la recherche.

Un clip d’une grande beauté en attendant l’EP le 31 mars prochain.