Nous sommes tous habitués à la pâtisserie française et ses délices. Mais si l’espace d’un instant, vous vous laissiez aller aux découvertes culinaires, au mélange des saveurs, des cultures et de la gastronomie ? Bienvenue dans la nouvelle adresse gourmande de Paris : la pâtisserie franco-japonaise TOMO.

Véritable passionné du Japon et après avoir fait ses débuts chez Walaku la pâtisserie du restaurant japonais étoilé Aida dans le 7ème arrondissement, le jeune chef Romain Gaia part faire un voyage de plusieurs mois au pays du Soleil Levant. Là-bas il y perfectionne sa maîtrise de la pâtisserie japonaise ainsi que sa connaissance culinaire de la gastronomie locale.

À son retour, une idée s’est inscrite dans son esprit, celle de faire connaître au palais français les saveurs sucrées du Japon. S’entourant alors du chef pâtissier japonais MURATA Takanori qui officiait lui aussi chez Walaku, c’est en octobre dernier que les portes de TOMO se sont ouvertes pour faire découvrir aux parisiens sa spécialité : le Dorayaki.

Emblème de la cuisine japonaise, ce gâteau est constitué de deux petites crêpes, qui rappellent la forme du pancake, entre lesquelles on trouve une pâte de haricots rouges azuki nommée anko. Et croyez-nous, ces petites gourmandises sont de véritables délices culinaires qui sont notamment préparés à la minute par les chefs. La pâte de haricots rouges fond en bouche à la manière d’un marron glacé et les saveurs surprennent et séduisent du dorayaki classique au franco-japonais.

Dorayaki à la cerise disponible fin mars

En effet, le chef revisite avec talent ses sucreries en proposant une ré-interprétation des grands classiques de la pâtisserie française. Tandis que la basilique citronnée vous fera fondre avec sa crème au citron frais, le baba au whisky japonais  vous fera incroyablement voyager le palais.  Et pour ceux qui souhaitent continuer la découverte, TOMO propose également des wagashi dont la texture en surprendra plus d’un. Bien loin de ceux qu’on peut trouver dans les magasins parisiens et qui pourront rappeler de mauvais souvenirs à certains, les chefs ont réussi un tour de force en enlevant ce côté trop  caouchtouteux du wagashi au profit des saveurs !

Dorayaki Baba au whisky

Servies avec un large choix de thés japonais, les pâtisseries de TOMO sont donc le choix parfait pour un encas sucré dans le 2ème arrondissement. Dans un décor en bois, sans fioritures, vous apprécierez forcément cette pâtisserie qui vous étonnera et vous fera découvrir des saveurs originales et délicieuses.


Ouvert du mardi au dimanche de 12h à 19h

11 Rue Chabanais, 75002 Paris

+ d’infos