Car 2017 s’illustre comme une nouvelle année de remise en question de l’identité féminine et de la place des femmes dans notre société, certaines initiatives continuent de prouver chaque jour et toujours plus fort la légitimité des femmes qui se battent en prônant l’égalité des sexes. Pour la 5ème année consécutive le festival EROÏN met à l’honneur le 17 février prochain les réalisatrices du cinéma français ainsi que leur puissance créative, autour de différentes projections de courts-métrages.

Car si la place de ces dernières n’a jamais été aussi importante dans le cinéma, elle n’est pourtant pas représentée dans les chiffres. En 2016 la cérémonie des Oscar créait la polémique autour de la parité en ne comptant que 39 femmes nommées sur les 156 prétendants à la statuette…  Le constat tombe  alors même que de nombreuses figures féminines ne cessent de prouver ces dernières années toute la créativité qu’elles insufflent au cinéma français. Mais c’est le festival EROÏN, d’un nouveau genre, qui depuis 2012 tente de remettre au centre de sa programmation le travail cinématographique international de ces femmes. Leur impact et le nouveau souffle qu’elles apportent quotidiennement à cette industrie artistique se voient ainsi soulignés par un festival authentique et généreux.

Par son projet Projection d’Héroïnes, l’association entend proposer au public la richesse de 9 courts métrages, dans le cadre d’un rendez-vous annuel et parisien. Véritable clin d’oeil aux femmes impliquées dans le cinéma français comme à l’international, ce festival prône l’ouverture, l’engagement social et politique en soulevant un véritable sujet de société.

L’événement se voit ainsi soutenu tout au long de l’année par une programmation pointue de Cartes Blanches EROÏN, qui s’illustre par des projections mettant à l’honneur la sélection annuelle mais aussi par une réelle occasion offerte au public de revoir les courts des années antérieures.

L’association depuis 2016 s’investit d’une nouvelle mission en proposant la distribution de courts-métrages labellisés EROÏN. Et c’est véritablement dans l’objectif de soutenir et de valoriser les femmes dans le cinéma français qu’EROÏN fait le choix de s’ouvrir à ce domaine. Le projet propose ainsi de partir à la rencontre de la province et de l’étranger pour proposer des Cartes Blanches ainsi qu’un festival itinérant afin de sensibiliser davantage tout en rendant hommage au travail de ces femmes !

Au programme de cette 5ème édition : 
– Pa Fuera de Vica Zagreba
– Hyménée de Violaine Bellet
– L’esprit du loup de Katia Scarton-Kim
– Pas de cadeau de Marie Vernalde
– Un, Deux, Trois de Lou Cheruy Zidi
– L’insecte d’Elsa Blayau
– Pas de rêve, pas de baise de Sabrina Amara

 

Cinéma Elysées Biarritz
Prévente: 13€ Sur place: 15€

22-24 Rue Quentin Bauchart, 75008 Paris

UNIQUEMENT SUR RÉSERVATION