Les séries australiennes n’étant pas légion sur nos écrans français, il était évident que nous allions nous intéresser de plus près à cette série. Créée en 2013 par Josh Thomas,  humoriste canadien, et co-écrit avec Thomas Ward, la série Please Like Me raconte les déboires familiaux, amicaux et amoureux de jeunes adultes vivant en colocation dans la ville de Melbourne. Si la quatrième saison est déjà diffusée à l’autre bout du monde, c’est avec surprise qu’on a pu découvrir les trois première saisons sur Netflix.

Tout commence lorsque la petite amie du personnage principal Josh, (joué justement par un certain Josh Thomas) décide de rompre avec lui pour la simple et bonne raison que ce dernier est gay. Josh va alors devoir composer avec sa famille, ses amis et ce tout nouveau monde qui s’offre à lui.

De là commence une série qui possède des personnages tous plus déjantés, touchants et hilarants les uns des autres. Car si Josh est un garçon complexé, amoureux de son chien et légèrement égocentrique, il est également entouré d’un père envahissant, d’une mère dépressive, d’un meilleur ami à la ramasse, d’une poule transgenre et d’un nouveau petit ami au corps bien fait mais à la cervelle absente.

Chaque épisode apporte alors son lot de tracas quotidiens et de situations loufoques qui rendent attachant le moindre des protagonistes. Mais en évoquant des sujets sensibles tels que la dépression ou l’homosexualité, les créateurs arrivent à insuffler à leur  comédie une certaine forme d’émotion sans jamais tomber dans la surenchère. En effet, la série s’amuse sans cesse à placer un cadre dramatique (exemple avec l’hôpital psychiatrique de la saison 2) autour de ses héros afin de pouvoir y exploiter tout le comique de la situation.  Ce qui se relève être une idée brillante puisque les sujets abordés sont à la fois efficacement traités et dédramatisés.

C’est donc avec une intelligence et un réalisme rafraichissant, notamment dù à ses acteurs, que Please Like Me raconte le manège des relations humaines et de la vie de ces habitants de Melbourne. Simple, drôle et moderne, ce TV-Show australien se regarde avec une incroyable facilité, et donne d’ores et déjà envie de se plonger dans la quatrième saison qu’on espère prochainement diffusée en France.

 

[hr gap= »40″]

Disponible sur Netflix

[hr gap= »40″]