L’investiture de Donald Trump aux Etats-Unis a fait beaucoup de bruit ce week-end, dans le pays comme dans le monde entier. Premièrement car l’on a pu assister à la prise de fonction  par le milliardaire de l’un des postes les plus importants de la planète mais également parce que le président est sûrement l’un des plus contestés de ces quarante-quatre prédécesseurs. Avec un nombre supérieur de voix pour Hillary Clinton (près de deux millions supplémentaires, un record depuis 1876), la néanmoins défaite de la démocrate a bouleversé une partie du pays, qui s’inquiète des propos tenus par le nouveau dirigeant tout au long de sa campagne.

C’est la raison pour laquelle on a pu voir de nombreux rassemblements tout le week-end aux Etats-Unis comme dans le reste du monde, notamment The Women’s March. Cette manifestation rappelait à Donald Trump l’importance de l’égalité et de la place de la femme dans la société. Pour l’occasion de nombreuses personnalités telles que Madonna ou Janelle Monáe ont pris la parole dans un esprit de solidarité et d’union.

C’est d’ailleurs dans cette même optique qu’une création artistique est née à Washington, le 20 janvier dernier à neuf heures du matin, jour de l’investiture du président.  « He will not divide us » est une oeuvre contemporaine réalisée par Shia LaBeouf sous la forme d’un live-stream qui durera quatre ans (durée du mandat américain).  L’acteur y invite la population à venir afficher sa résistance, son unité et sa tolérance en répétant la phrase « He will not divide us » aussi souvent que la personne le désire, en face d’un grand mur dans lequel est incrustée une caméra.

L’acteur prouve ainsi que l’art était, est et restera toujours une arme de résistance et un appel à l’union. Que l’on soit pro ou anti-Trump, on ne peut qu’applaudir cette démarche de manifestation pacifiste, artistique qui permet aux citoyens de s’exprimer librement et de faire entendre leur voix.

Ainsi vous pouvez assister au live directement ici ou pour ceux qui sont de passage à New York et ressentent l’envie  de s’exprimer,  sachez que le dispositif se trouve à côté du  Museum of the Moving Image à New York.

Et en attendant, vous pourrez toujours retrouver Shia LaBeouf dans un nouveau film qui sortira le 7 février prochain au cinéma.