On a pu poser quelques questions au groupe Balkan Beat Box à l’occasion de la sortie d’un nouvel album prévu pour le 11 novembre prochain. Originaire de Tel Aviv et ayant fait de New York leur terrain de jeu, le groupe écume les scènes depuis de nombreuses années, aussi bien avec des projets personnels que tous ensemble.
Comment allez vous ? 
On se sent très bien !

Cela fait plus de dix ans que vous êtes sur le devant de la scène, vous estimez avoir beaucoup changé depuis ? Musicalement et humainement ? 

On a bien entendu changé sur les deux plans. On a toujours était un groupe un peu élastique fondé sur le travail, l’amitié et le changement mais je pense qu’on a commencé à être un groupe à proprement parlé à partir du  second ou troisième album. Depuis on a jamais cessé d’évoluer !

Il y a très souvent un caractère politique dans votre musique, pensez vous que les choses ont évolué depuis que vous avez commencé à faire de la musique ? 

Bien sûr ! On a vu des espoirs et des aspirations disparaitre au profit d’un certain extrémisme et d’un totalitarisme. On trouve que la politique ressemble de plus en plus à  de la vieille pornographie, le monde devient un peu fou. Mais on garde espoir, il y a des mouvements positifs qui naissent partout dans le monde et on espère que ça va apporter du changement et de la lumière !

Quelle est la valeur humaine la plus chère à vos yeux ? 

C’est plus un état d’esprit qu’une valeur : ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse !

cover-album-bbb

Votre morceau « Shout It Out » évoque la créativité. Quels artistes musicaux vous impressionnent le plus par leur créativité? 

On adore Kendrick Lamar. Il est honnête, il dit les choses telles qu’il les pense et il apporte quelque chose de frais et d’original à l’univers musical.  On aime également Tyler the creator ou Die Antwoord, qui continuent toujours à nous surprendre !

Votre album sort en novembre, que pourra t on y trouver ? 

On parle beaucoup d’introspection, du changement, du rapport aux autres. Cet album est plus personnel et ça fait partie de notre évolution, on essaye de faire toujours quelque chose différent à chaque fois.

Vous travaillez aussi sur des projets chacun de votre côté, quel enrichissement en retirez vous ? 

On travaille sur différents projets parce que ça nous permet de nourrir notre créativité. Ce ne sont que des energies positives pour nous parce que ça nous permet d’arriver avec de nouvelles idées lorsqu’on se retrouve à nouveau sur notre projet commun !

Vous êtes originaire de Tel Aviv, et désormais basés à New York. Qu’aimez vous chez chacune d’entre elles ? 

 On aime le côté intense de New York, ce côté do or die qui est propre à cette ville. Du côté de Tel Aviv on y adore le temps et la gastronomie, c’est la ville avec le plus de bonnes vibrations. Même nos amis européens le disent !

[hr gap= »30″]

Le groupe sera en  tournée européénne : 

Nov 16 à Toulouse Bikini

Nov 17 à Le Havre Tetris

Nov 18 au London Garage

Nov 19 au Wroclaw One Live festival

Nov 20 au CH Winterthur Salzhaus

Nov 22 au Paris Jazz’n’Klezmer New Morning

Nov 25 à Montpellier aux Nuits Zébrées Zénith

[hr gap= »30″]