Salut à toi porte-monnaie léger, amateur de fleurs dans les cheveux, photographe en herbe, chercheur d’or solaire, stagiaire estival, asmathique en manque d’air, cigale ou fourmi et curieux de nouvelles sonorités pop ! Outre l’alléchante programmation du We Love Green Festival qui s’épanouira le premier week end de juin au Bois de Vincennes, nous avons voulu dénicher de beaux espaces de verdures proches, mais excentrés de Paris, où essaimeront des bulles de décibels propices à rafraichir l’été. Et le tout pour pas cher, à « dimension humaine » et dans une ambiance dé-ten-due…


Le Bateau Music Festival

L’embarcation se fait le 24, 25 et 26 juin avec à son bord Agar Agar, la signature « mystère » de Cracki Records, l’onirisme de Bloum, le pop rock chimérique et intimiste de Michelle Blades ou l’électro pop de Theodora : entre autres belles compagnies. Cap à l’Ouest, le festival se déroule au Nord de la Forêt de Rambouillet, pas d’étendues salines, mais un parfum d’écorce et d’herbe avec dans la longue vue, les pépites de la nouvelle scène pop parisienne.


Pete The Monkey Festival

Le 14, 15 et 16 juillet à Saint-Aubin-Sur-Mer, à deux heures de train de Paris, l’iode viendra titiller les narines ; Cosmo Sonic, Le Camion Bazar, Ariel Ariel, Ok Lou, Basile Di Manski, Flavien Berger ou encore François and The Atlas Mountain viendront eux souffler des airs sucrés dans les oreilles. Des singeries sont programmées sous la forme de danses improvisées et de « théâtre en immersion ». Outre le bon temps passé non loin des plages, les fonds du festival sont reversés à des associations caritatives et écologiques en Bolivie. De quoi toucher de ses doigts de pieds en éventail l’Amérique du Sud en Haute Normandie.


Macki Music Fesival

En deux éditions, le Macki Music Festival s’est implanté comme la parenthèse musicale incontournable de l’été à Paris. Du 1er au 3 juillet à Carrière sur Seine, côtoyant de sympathiques moutons, des percussions sur légumes, les figures en haut vols sur slacklines et un temple à mariages, la programmation de la Mamie et de Cracki Records joue à l’éclectisme en trouvant une cohérence magique avec son identité fusionnée. Groupes de musique électronique, hip hop ou pop qui puisent tous un brin à la funk et au jazz, c’est la playlist parfaite d’un après midi de vacances que concoctent les deux collectifs. Avec cette année Acid Arab, The Papooz, Dan Shake ou Mc Pinty pour ne pas être exhaustif.

Rainforest Festival

Les 2 et 3 juillet au coeur de la forêt de Fontainebleau, beach volley, pétanque, soccer et autres activités physiques se mêleront à des conférences sur l’écologie, avant des concerts électrisants avec notamment Etienne de Crecy, Naïve New Beaters, Bon Voyage Organisation ou les plus calmes et envoutants Ibeyi, Arthur H ou Dream Koala. Une pluie de bonnes vibrations pour un festival sain de corps et d’esprit.

Rainforest Festival

La Douve Blanche

Animal Records invite à libérer sa bestialité au bord du donjon du château d’Egreville, en Seine et Marne le 2 et 3 juillet. De quoi fusionner histoire du patrimoine et kermesse électronique, avec pour encoder les pierres, les alchimistes fous Jacques et Molécule, ainsi que d’autres sonorités sauvages, parmi lesquelles Backbone, Bagarre, Moi je, Stand Wise

La Douve Blanche

Avec de telles réjouissances, il y a de quoi se décontracter l’encéphale sous la pluie tenace, en pensant à un horizon vert, lumineux et sonore : de quoi être dé-ten-du.