Gérémy Credeville, alias G, est ce stéréotype de la mentalité masculine, mais qui, à la différence du cliché, sait pratiquer l’autodérision.

Vous trouvez cette remarque un peu piquante ? Tout comme G, lequel joue son rôle de dandy prétentieux avec doigté. Nous ne dirons pas sans jeux de mots…

De la témoin de mariage fausse bonne copine au covoitureur à l’haleine fétide, de l’homme en couple à sa propre personne, Gérémy nous emporte, claudiquant, entre ses différents personnages.

Tel un funambule tâtonnant du bout du pied le fil de la trame de son spectacle, G avance parfois aussi à l’aveuglette. Mais agile comme le chat qui retombe toujours sur ses pattes, la vanne fait mouche et le public applaudit, qu’il soit jeune ou dans la fleur de l’âge.

parfaitetmodestelong

Tout au long du show, l’humoriste titille le spectateur, se moque gentiment de lui (« c’est sûr que vous n’êtes pas le public du Zénith »). Il donne l’impression d’être un chat (oui encore lui!) jouant avec une souris. Les flottements qui rendent mal à l’aise ? Il les recherche, s’en amuse, s’en délecte presque, même. On ne saurait dire qui de lui ou nous se divertit le plus.

Ce one man show dure une heure, n’en perdez pas une miette car vous ne verrez pas le temps passer !

affiche-geremycredeville

 Contributrice : Mahault Lecuyer