On l’avait déjà croisé lors de ses apparitions à la télévision dans « disparu » sur France 2 ou « Kamelott », cette fois-ci Yann Guillarme se retrouve à l’affiche du Théâtre des Blancs Manteaux avec son spectacle « Yann Guillarme fout le bordel », et on a été ravi de le voir en vrai !

Nous nous sommes rendus au théâtre un soir de grand froid, et lorsqu’il a fallu enlever les manteaux dans la salle de spectacle en sous-sol, ce n’était pas si simple. Nous avions froid jusqu’à ce que Yann Guillarme débarque et fasse rapidement monter la température.

Sur scène, c’est une dynamite. Le comédien est explosif et communique son énergie au public. Il nous emmène à la rencontre de tous les personnages qui ont croisés sa route : la caissière sauvage du Lidl, Kardelac le patron d’un bar breton qui fait boire ses clients jusqu’à ce que mort s’en suive. On a même le droit à une adaptation de la Bible façon roman contemporain. L’homme s’agite sur scène, il danse, il chante, il invente. Il a même imaginé « baffer », une application mobile anti-relou qui fonctionnerait comme Uber.

Le comédien s’agite tellement que la scène en devient trop petite pour lui, alors il fait un tour dans le public et le séduit, littéralement. Yann Guillarme fait partie de la jeune scène émergente qui apporte un vent de fraîcheur et vient renouveler l’humour français.

Dans son spectacle on ne fera que survoler la religion et les conflits culturels, des thèmes plutôt récurrents chez les humoristes. Lui ne parle pas de sujets qui fâchent, mais simplement de son vécu avec une bonne dose d’imagination. Ses expériences sur le moyen écran lui permettent par ailleurs de jouer sur scène un peu comme au cinéma, avec des cut entre chaque sketch et un bouquet final digne d’un soldat Ryan, le casque et les effets spéciaux qui vont avec.

Un spectacle construit et plein d’énergie dans un lieu accueillant, on n’a tout simplement pas vu l’heure passée.

[hr gap= »10″]

Yann Guillarme fout le bordel

Jusqu’au 30 mars au théâtre des Blancs Manteaux

15 rue des Blancs Manteaux, 75004 Paris

[hr gap= »10″]

affiche-yannguillarme

Contributrice : Chloé L