Ah le Japon, ses traditions, ses mangas, sa cuisine… Tiens, cela nous rappelle qu’il existe un restaurant Japonais à Paris dont nous aimerions vous parler. Ne vous inquiétez pas, nous ne vous vanterons pas les mérites d’un énième sushi ! Non, aujourd’hui, on vous parle de vraie nourriture japonaise, celle qui cuit, frit, frissonne, dans des poêles, des woks, et des casseroles. Bienvenue chez SAPPORO !

L’arrivée au restaurant est teintée d’une certaine déception. Chaises et tables en bois au rez-de-chaussée et aux étages, décoration vieillissante, un genre nouveau semble avoir été inventé : celui de la fusion entre Ikea et le kitsch japonais !

Tandis que nous attendons nos commandes, nous en profitons pour observer la salle et ses convives. Clientèle japonaise en majorité –plutôt bon signe, donc- mais aussi internationale : anglais, allemands et français se côtoient dans un lieu qui ne désemplit pas. Un multiculturalisme à y perdre son latin, ou plutôt son Japonais !

Les cuisiniers, rapides et précis dans leurs gestes, préparent méticuleusement les plats commandés, dans une grande cuisine ouverte. Qui veut les observer n’a qu’à prendre ses quartiers sur la table-bar leur faisant face. Bruit de casseroles qui s’entrechoquent. Les plats mijotés laissent échapper un fumet qui présage de la qualité du repas à venir.

@Mickael F.

@Mickael F.

   Des serveuses japonaises s’affairent en zigzagant entre les tables, et, de temps en temps, piaillent aux cuistots dans leur langue natale les commandes fraichement passées. Cette irrésistible odeur nous incite à fermer les yeux pour mieux la savourer. Etrange impression qui émerge alors : celle d’avoir fait un bond dans l’espace et d’avoir été propulsés dans une véritable cantine japonaise.

Les mangas et magazines du Japon, disposés de part et d’autre des murs du rez-de-chaussée, nous feraient presque croire que nous avons réellement atterri au pays du Soleil Levant. Happés par cette atmosphère, nous ne voyons pas notre serveuse arriver avec nos plats. En deux temps trois mouvements, notre kibo -souhait en japonais- a été exaucé.

@Le Point

@Le Point

Chez SAPPORO, la spécialité, c’est le ramen. Au bœuf, au porc, aux légumes, il y en a pour tous les goûts. Vous vous demandez ce que c’est ? Tout simplement un bouillon comprenant des pâtes épaisses et généralement un peu de viande de porc ou de bœuf, accompagné d’algue wakamé -algue comestible japonaise- et de sauce soja ou curry. CHUI (attention)! Ne vous faites cependant pas piéger par le mot « bouillon » ainsi que par le prix (entre 8,2 et 10€) car le ramen est un plat extrêmement consistant. D’autres denrées sont également à la carte : Yasai itame, Katsudon, Kimchi, Tori furai… Autant de mets qui font saliver…ou pas, quand on ne comprend pas le japonais. Disons donc plutôt : légumes sautés au porc, omelette de porc pané, choux pimenté, poulet frit…

Pour ceux ayant une faim de sumo, quatre menus sont à disposition entre 13 et 14,5€. Les personnes ayant un appétit de moineau (du Japon évidemment), privilégieront le plat unique. Les gourmands, quant à eux, seront déçus par l’absence de desserts.

Trois mots à SAPPORO pour ce voyage culinaire réussi : Goshiso sama deshita*

* formule de remerciements à l’hôte qui a cuisiné le repas

[hr gap= »10″] 

SAPPORO
2 B rue DAUNOU

75002 PARIS

Ouverture : Tous les jours de 11h30 à 23h

Pour tout savoir sur SAPPORO, rendez-vous sur www.sapporo.fr

 [hr gap= »10″]

 Contributrice : Mahault Lecuyer