Il y a maintenant deux ans, dans un quartier populaire, au coeur d’une rue bobo-branché, face au Théâtre Saint-Martin, un nouveau concept est né. Manger des tapas et siroter un cocktail dans une salle de cinéma est désormais possible. 

Un projet féminin: Amel et Nathalie.

Deux passions: la cuisine et le cinéma.

Un résultat: Les Bobines.

Un loft au look industriel et intemporel. Un curieux camaïeu d’opacité et de transparence: du gris, du rouge et de larges baies vitrées.

@ Facebook Les Bobines

@ Facebook Les Bobines

Une lumière naturelle et une salle chaleureuse en guise de comptoir d’accueil, de salle d’attente, d’open space. Nous pourrions avoir l’illusion d’être à Berlin si la vie parisienne n’était pas visible derrière ces grands murs de verre.

On y mange bien, très bien même (compter entre 9€ et 20€). Les plats, home made, sont succulents et subtilement assaisonnés. Mention très bien pour le café gourmand en dessert! Mais il faut prendre le temps. Aller aux Bobines c’est s’accorder une belle pause pendant la journée. Le service prend le temps de nous déconnecter du rythme effréné de la capitale pour nous immerger progressivement vers une autre temporalité, celle de la fiction, une autre réalité, celle du cinéma et de sa magie.

Aller aux Bobines, c’est aussi et surtout déguster un plateau de charcuterie, commander une assiette de fromage, ou encore grignoter de délicieux tapas tout en regardant un film sur grand écran. C’est découvrir le cinéma sous un autre angle, c’est rentrer dans l’univers d’Amel et Nathalie et dans leur délicate manière d’appréhender le 7ème art.

@Les Bobines

@Les Bobines

Avec ses larges fauteuils, le lieu renouvelle les salons de projection du début du XXème siècle.Il y a des films tous les soirs, pour tous les goûts et pour tous les âges. Un film par soirée. La séance, précédée du diner, est offerte. Elle commence à 22 heures.

Oui, nous y sommes bien aux Bobines!  Mais, mieux vaut réserver, la salle est pleine!

http://www.les-bobines.fr

Ce restaurant-cinéma a été soutenu par Paris Initiative Entreprise.