Votre corps balance légèrement de gauche à droite, le vent frais souffle sur votre visage puis soudain tout s’arrête. Vous descendez alors du ferry pour débarquer sur un large ponton entouré de parcs à huitres, la dune du pilât derrière vous. Ca y est vous êtes arrivés au Cap Ferret, pour trois jours de festival! 

Posée sur le terrain de foot local, la grande scène du Clap Ferret Festival domine l’espace. En face d’elle, des chapiteaux blancs offrent restauration en tout genre (burgers, boissons mais également moules et huitres). Ce qui frappe immédiatement, c’est le côté intimiste du festival qui vous donne cette impression d’être comme à la maison. Sauf qu’ici, le propriétaire s’appelle Greg Boust et vos voisins et invités ne sont autres que The Shoes, Club Cheval, Pedro Winter ou encore Sébastien Tellier pour n’en citer que quelques uns.

Mais pour autant, on ne cherche pas à en mettre plein la vue au public. Simplement à lui faire passer un bon moment dans un cadre exceptionnel où le bruit des vagues accompagne les rythmes de guitare pour offrir ce que tout bon festival possède: des découvertes, des confirmations et des surprises.

Retour en texte et en images …

Les découvertes.

Venus de Perpignan pour l’un et de la région du Cap Ferret pour le second, c’est avec un délice sans nom que nous avons découvert les groupes The Liminanas et Papooz. L’un a ouvert le vendredi soir avec une pop sexy aux influences sixties (qui a conquis un Philippe Manoeuvre présent du début à la fin) tandis que le second ouvrait le samedi soir sur une musique folk enivrante et sublimée par la voix si particulière du chanteur.

Conquis, on sait désormais qu’on surveillera de très près leur ascension certaine.

@COCY Papooz

Papooz @A.M

Les confirmations.

Qui a dit que la France n’avait pas de talents musicaux?

De The Shoes, qui nous ont confirmé avec bonheur qu’en plus d’être de grands artistes, leur humour s’alliait parfaitement à la scénographie, en passant par Isaac Delusion et leurs créations plus hypnotiques les unes que les autres, nos oreilles s’attendaient à être satisfaites… Et la promesse a belle et bien était tenue !

Est-ce donc bien nécessaire d’ajouter que côté clubbing, Yuksek, les membres de Club Cheval ou encore Get a Room ont également assuré?

@COCY The Shoes

The Shoes @A.M

Les surprises. 

Elles ont été diverses et parfaitement à l’image de la Curiosité Positive. Car il n’y a qu’au Clap Ferret Festival que vous pourrez aussi bien être surpris par Yelle que Sébastien Tellier.

En effet, c’est avec surprise qu’on a découvert une vérité simple: Yelle est une bête de scène.  Un point c’est tout. A tel point qu’on avait presque envie de s’excuser de ne l’avoir encore jamais vu sur scène depuis toutes ces années.  Quant à Sébastien Tellier, c’est sous forme d’un show voix-piano-humour qu’il a tenu avec brio la petite scène face à la mer de la villa Algérienne, nous faisant aussi bien rire que nous émouvoir lorsque ses doigts se posèrent sur les touches pour entamer « La Ritournelle ».

Yelle @A.M

Yelle @A.M

Réunissant entre 400 et 800 personnes chaque soir, le Clap Ferret Festival se révèle être une sorte d’ovni dans le paysage des festivals d’été grâce à une simplicité qui fait du bien et qu’on a hâte de retrouver l’année prochaine ! 

+ de Photos du festival: