“She’s Funny That Way” (“Broadway Therapy “: titre VF) raconte la folle histoire d’une escort-girl qui voit sa vie changée quand elle rencontre un charmant metteur en scène de Broadway. Vont s’en suivre une série de péripéties mêlant de près ou de loin l’entourage de ces deux personnes.

Ce film est un vibrant hommage à l’âge d’or hollywoodien. Abondance de références et de clins d’œil tout au long du film, le titre lui-même reprend le même nom qu’un célèbre standard de jazz interprété par Frank Sinatra.

Peter Bogdanovich réalise ce long métrage et revient derrière la caméra après treize ans d’absence. Il rend un condensé de ce qu’est le cinéma dans son essence, à savoir que le divertissement est un art noble. « Nous pensons que la vérité ne devrait jamais venir gâcher une bonne histoire » est dit en préambule du film. Presque tout est dit.

C’est par une comédie incohérente et loufoque que Bogdanovich expose sa vision de la vie telle qu’elle devrait être perçue et vécue. Non pas comme une suite d’évènements logiques, mais bien comme une succession de coïncidences plus improbables les unes que les autres, comme pour nous rappeler qu’une force surnaturelle serait la véritable décisionnaire à nos dépends.

Sentiment d’impuissance, direz-vous, mais rendons nous à l’évidence, nous ne pouvons pas tout contrôler et ce serait une pure perte de temps que de s’évertuer à le prétendre. La vie nous emmène où bon lui semble et ce film se charge de le mettre en exergue, avec une histoire aux allures de conte de fées des temps modernes (une call-girl devenant star d’Hollywood), qui tourne progressivement à la caricature volontairement exagérée (mise en abyme des personnages à travers la pièce de théâtre qu’ils préparent).

couverture
Les acteurs présents pour l’occasion s’en donnent à cœur joie, pour ne citer qu’Owen Wilson et Jennifer Aniston, donnant la réplique à la jeune et pétillante Imogen Poots ; personnage central, c’est elle qui raconte l’histoire de son point de vue jamais désabusé, et profondément optimiste sur la vie (sans conteste, la révélation du film). Les nombreux seconds rôles édulcorent brillamment l’histoire, et donnent lieu à quelques scènes hilarantes (les incessantes rencontres impromptues entre tous les personnages). Sans oublier, l’apparition de Guest Stars notamment celle de Quentin Tarantino (le cinéphile et accessoirement le réalisateur).

Alors, si les choses ne tournent pas toujours comme on l’avait prévu, voilà une bonne manière de relativiser avec « She’s Funny That Way ». Parfois le bonheur, c’est simplement d’adopter une perspective différente aux choses qui nous arrivent.
Rien de mieux qu’une bonne « Broadway » thérapie pour ça !

Sorties en salles : 22 avril 2015
Sortie Dvd/Blu-ray : 24 aout 2015

Voir un extrait du film


Voir la Bande annonce .