Chaque semaine durant l’été, COCY vous conseille une exposition dans Paris. Quoi de mieux que mêler culture et soleil ?

Après Londres, San Francisco et d’autres villes, la « Planète Mode » de Jean Paul Gaultier est à Paris depuis avril! C’est tout en humour et en légèreté que nous sont présentées les différentes collections du couturier, nous plongeant ainsi dans l’imagination totalement débridée du créateur.

 « Je m’aperçois que je ne fais que brasser toute la culture que j’ai ingurgitée depuis l’enfance »

Et en effet, Nana, son doudou a été son premier mannequin! Très tôt le couturier a trouvé sa vocation. À l’âge de 18 ans, il envoie ses croquis à Pierre Cardin qui l’embauche.

L’exposition nous plonge dans l’univers fantasque et complètement délirant du rêveur. Il réinvente la mode imposant une sorte de néoclassicisme à tous ses contemporains. Le couturier mélange dans ses collections la bourgeoisie, au Barbès qu’il affectionne tant.
Mais tout cela nous le comprenons au fil de cette visite si ludique.

« Je cherche toujours à équilibrer l’excentrique et le classique »

image.php
Entre les mannequins qui parlent grâce à un système de vidéo-projection, les vidéos, ses croquis, des tableaux, ses souvenirs et la voix de Deneuve commentant un défilé en temps réel, l’extravagance de Jean Paul Gaultier est bien là!
Dans ses créations, il mixe la savane et la ville, cultive la marinière, modernise le corset, transforme la femme tantôt en sirène, tantôt en vierge tout en s’inspirant du Swinging London, de sa grand-mère, de Paris et de la société .

Le mélange est son dada. Il habille la femme en homme et l’homme en femme. La différence est son maître mot. Entre Kate Moss, Ines de la Fressange, Beth Ditto, Nabilla; le poids, la taille, les codes de la mode et de la haute couture: il s’en moque, il en joue!
Il est le premier couturier à avoir fait défiler un travesti! En avant le progrès!

 « J’aime puiser mon inspiration là où on croit qu’il ne se passe rien. J’aime brouiller les pistes, gommer les genres, exprimer la sensualité des corps, leur part de vulnérabilité aussi. J’aime tricher avec le vêtement. »

Pourquoi aller voir cette expo cet été?

Jean Paul Gaultier le dit lui même : « C’est mon plus grand défilé! »

imageJean Paul Gaultier au Grand Palais jusqu’au 3 Août 2015.
Billetterie: http://billetterie.grandpalais.fr/jean-paul-gaultier-css5-rmn-pg1-rg8347.html